plaid

Chinés pendant plusieurs années, glannés deci delà, j'ai cousu ce plaid avec pleins de chutes de panne de velours. Il est chaud et soyeux à souhait, réchauffe avec toutes ses couleurs les dernières journées d'hiver dans le salon, et offre une couverture de rêve pour ceux qui ont envie de lire, de discuter ou de rêvasser au chaud sur le canapé... et cette semaine, avec une bonne partie de la famille Decicela en vacances, il y a des candidats!